Oracle de BellineOracle de Belline

Philosophie de l'Oracle divinatoire d'Edmond


Premier contact avec l'Oracle de Belline

  • En cheminant avec les diverses cartes de jeu vous y retrouverez des dessins symboliques , des images psychotropes faisant appel à notre inconscient en sachant que chaque carte est liée à une planête de notre système solaire nous influençant dans nos décisions. Vous rencontrerez un choix de mots clairs précis de symboles faisant appel à notre quotidien mais il vous faudra pousser un peu plus loin la porte des apparences pour comprendre la complexité du jeu qui vous reflètera votre vie au quotidien.

  • Ce jeu ne laisse pas indifférent si nous nous laissons porter par notre intuition, les réactions qu'il suscite nous met obligatoirement en relation avec notre mouvement évolutif intérieur face à l'appréhension de notre vie, de ce qui nous attend et amène à la raison le non-manifesté.

Origine de l'Oracle de Belline

  • L'oracle tient son nom du célèbre voyant Belline qui exerça son art des années 1950 à 1980, ces prédictions furent célèbres dans le monde politique et sportif. Il participa aux Dossiers de l'Ecran et aux émissions de radio telles que "Radioscopie" . Un jour lui parvint d'un de ces prédécesseurs des vieux papiers datant de plus d'un siècle, les fameux manuscrits d'Edmond Rostang, disciple de Melle LENORMAND.

  • En 1961, Belline fait éditer ce jeu sous le nom de l'Oracle de Belline.

L'auteur de l'Oracle

  • Edmond, de son état civil Jules Charles Ernest Billaudot, est né le 16 Août 1829 à Poilly sur Serein dans l'Yonne.
    Passionné de sciences ésotériques, astrologique, cartomancie, chiromancie, il vient s'installer à Paris en qualité de professeur de mathématiques célestes. Tous les milieux le consultent.

  • Il s'éteint le 20 mai 1881, âgé de 51 ans. Cet homme reste un initié qui a laissé à travers l'Oracle un message pour aider ses semblables à guider leur vie.

Entre tarot et Oracle de Belline

  • Il s'agit de jeu de cartes pour tous les deux, chacun avec des nombres, des images, des termes. Le tarot est bien antérieur à l'Oracle de Belline et n�a pas d�auteur particulier. Il est le produit d'un ensemble de personnes, le fruit d'une tradition qui a traversé les siècles.

  • L'Oracle a été crée par une personne et de ce fait est plus marqué par un individu, sa personnalité, sa pensée. En tant qu'initié, Edmond a su rendre par un message subtil l'accés à ce monde dont nous sommes tous porteurs. L'Oracle se situe dans la lignée des arts divinatoires antiques, d'où son appellation d'Oracle.

Les cartes liées à l'astrologie

  • Les cartes du septénaire
  • série de sept cartes s'apparente à une planête dont l'ordre correspond à notre système solaire :

  • La série du soleil
  • Le Soleil correspond au conscient, à la lumière à l'éclaircissement, il est symbole de vie et de volonté, confère force et énergie. Le soleil est lié aux archétypes de pouvoir, de reconnaissance, de joie, d'action, de corporisation (d'incarnation).
  • Relié à l'élément feu, le soleil marque un départ, un chemin de conscience. Cette série nous met en relation avec la construction de notre moi et de notre être social.

  • La série de la lune
  • Elle nous relie à notre inconscient, à notre côté féminin, au monde des émotions, de la nuit, du psychisme.
  • Elle est symbole du maternel et nous met en relation avec l'enfance, la fécondité, la création, la réceptivité, l'imaginaire et l'intuition.
  • A la rencontre de nos ombres, elle nous permet de transmuter ces forces obscures qui nous freinent et nous met en rapport avec le travail à accomplir.
  • La lune nous met en contact avec les archétypes de l'ombre, de la corporisation, de la patience et du lacher prise.

  • La série de mercure
  • Mercure, dieu messager, intermédiaire entre pensée et les instincts, nous permet des liens entre le visible et l'invisible. La série va nous renseigner sur le social, la capacité d'adaptation en fonction du ressenti intérieur et de ce qui émane à l'extérieur.
  • Les principes de rapidité, liaison, mouvement, échange, communication sont véhiculés dans ce septénaire. Mercure est en relation avec les archétypes de l'intelligence, de la connaissance.

  • La série de Vénus
  • V�nus est le symbole de mort et d'amour et de renaissance. Elle gouverne les domaines des sentiments, de l'affectivité, des instincts et de l'inspiration, elle régit également les arts, elle s'apparente aux archétypes du bien-être, de la famille, de la paix.

  • La série de Mars
  • Mars symbolise l'énergie initiale. Il évoque l'impulsivité, l'ardeur, les instincts, le goût de la lutte, la tension, les passions.
  • Il est empreint de pouvoir, d'énergie, il est aussi destructeur, agressif. Cette série va nous conduire à notre aspect combatif, notre façon de nous mesurer aux autres. Elle nous demande un effort en même temps que la maîtrise de notre force, et peut nous placer face à des aspects violents. Elle nous convie à la traversée des enfers pour aller puiser l'énergie constructive.

  • La série de Jupiter
  • Jupiter incarne l'ordre, la justice, l'équilibre, l'abondance. Il va nous permettre de développer notre potentiel par une participation sociale. Il symbolise l'expansion, le sens de l'organisation, la synthèse. Il incarne la générosité. Il unit instinct et raison, passion et réflexion. Après le combat, il signe une phase d'accomplissement des désirs.

  • La série de Saturne
  • Il incite une certaine lenteur, incitant à la réflexion, à la profondeur, il représente un élément structurant et s'apparente au principe de réalité. Il symbolise aussi la capacité de se détacher, la fin d'un cycle et l'accés à un autre. Il nous faut pour cela accéder à une dimension autre, la série fait apparaître l'aspect dévoreur du temps et le contretemps, il rétablit la notion de temps juste, de celui qui est synchrone avec ce que l'on a à faire.

  • La notion de temps
  • En cartomancie, la notion de temps est difficile à évaluer. La grande question dans le domaine de la tarologie reste la constatation faite du décalage, parfois important entre le tirage et la réalisation de son contenu. On touche ici à un phénomène connu dans la cartomancie notamment dans la physique quantique, cette question de temps entrerait dans le domaine de la synchronicit�. Le plan matériel étant soumis à une durée, un ordre, que l'on peut dater. Lors d'un tirage, on puise des informations dans un espace invisible, qu'il s'agisse de l'inconscient ou de la mémoire du monde. Or dans ces mondes, la notion d'espace-temps est différente, le temps n'a pas la même valeur que dans le plan matériel.
  • Il faut parfois un certain délai avant que n'affleurent à la conscience et ne s'intégrent les éléments de notre inconscient. Il dépende de notre maturité psychoaffective. Le consultant n'est pas prêt à libérer le chemin intérieur pour que cette énergie se manifeste.